Loading...

Blog

Découvrez nos actualités
Accueil  /  Blog  /  éthique

RECHERCHE COMPÉTENCES ÉMOTIONNELLES

éthique | 06 June

Au delà des compétences techniques, les compétences émotionnelles seront de plus en plus recherchées car elles permettent d’analyser l’impact des émotions sur nos comportements

HYPERCOMM
Plateforme collaborative, un concentré de + de 35 années d'expériences au service des métiers de la communication commerciale
Au delà des compétences techniques, les compétences émotionnelles seront de plus en plus recherchées car elles permettent d’analyser l’impact des émotions sur nos comportements et nos raisonnements dans les différentes situations professionnelles et de les utiliser de manière stratégique pour augmenter l’efficacité individuelle et collective.


L’intelligence émotionnelle, qu’est-ce que c’est ?

Cette dimension correspond à une autre façon de comprendre l’intelligence, au-delà des aspects cognitifs tels que la mémoire et la capacité à résoudre des problèmes. Nous parlons avant tout de notre capacité à nous adresser efficacement aux autres et à nous connecter à nos émotions, à les gérer, à nous auto-motiver, à canaliser nos pulsions et surmonter nos frustrations.


L’intelligence émotionnelle s’apprend et peut être renforcée

L’intelligence émotionnelle développe comme une magie cette plasticité cérébrale où chaque interaction et apprentissage crée des changements et construit des connexions et de nouvelles aires qui permettent d’être plus compétent. En substance : maîtriser vos pensées pour mieux diriger votre manière d’agir.

Christophe HAAG une belle rencontre à l’EMLyon

Passionnant professeur-chercheur en comportement organisationnel et psychologie sociale à EMLYON. Il est essayiste, conférencier.

Il est co-constructeur QE pro dénommé «test d’intelligence émotionnelle pour managers et dirigeants» qui est une belle expérience.

Ses travaux s’intéressent au cerveau humain, particulièrement à l’utilisation «intelligente» de nos émotions et de notre intuition Dans ses différents ouvrages avec Jacques Seguela « Changeons nos peurs » chez Albin Michel 2017 et Génération QE « La poulpe attitude » CHEZ LAFON en 2011, il décortique nos attitudes et propose des antidotes et nous rappelle combien il est important de faire confiance à ses intuitions.

Dans le cadre de EMlyon Business School, il propose à partir du 9 juin prochain, le premier Mooc audio dédié à l’intelligence émotionnelle du manager.
Son objectif : donner accès aux dernières connaissances scientifiques sur l’intelligence émotionnelle, sur son fonctionnement et sa contribution à un plus large et meilleur management.
Vous pouvez le suivre sur son blog.

  Allez voir sur le site de L’ EMLyon : Cette Formation accessible sur la plateforme Knowledge@emlyon, Le MOOC est séquencé en audio (8 capsules de base + 7 capsules témoignages + 3 capsules bonus) à écouter en streaming ou à télécharger. Chacune d’entre elles décrypte, exemples à l’appui, un concept ou une thématique spécifique. Qu’est-ce qui définit une émotion ? Qu’appelle-t-on le quotient émotionnel (QE) ? Quelles sont les compétences qui le composent ? En quoi l’intelligence émotionnelle constitue un atout clé pour le manager ? Comment l’apprivoiser et la développer ? Le travail de recherche de Christophe Haag se nourrit de multiples approches pour expliquer les phénomènes affectifs liés à l’émotion. Il fait aussi bien appel aux neurosciences sociales, à la psychologie sociale, différentielle et cognitive qu’à l’anthropologie et à la biologie. Il s’appuie également sur les témoignages d’entrepreneurs de renom. L’auditeur est guidé pas à pas par la voix de Christophe Haag sur la voie de la compréhension de son quotient émotionnel et du rôle positif qu’il peut jouer dans le management.

Pour Christophe Haag : « Le manager émotionnellement intelligent sait se décentrer de ses seules aspirations et désirs personnels. Il sait que le bonheur de chacun passera par le bonheur collectif. Terminé ce paternalisme hypocrite qui a vu une génération de managers et dirigeants jouer tour à tour les pères Noël et les pères Fouettard sans y mettre une once de sentiment. Place à l’authenticité, au naturel, à l’engagement et, avant tout, à l’équilibre car nous le savons bien, le manager trop dur et le manager trop mou sont deux catastrophes ! Que devient la neige quand elle fond ? Bon nombre d’entre nous répondent spontanément de l’eau. Mais si, par un bienheureux hasard neuronal, c’est le mot printemps qui échappe, vous êtes prêt à rejoindre l’équipe du quotient émotionnel (abrégé QE, en référence au QI), celle qui rendra demain la rigueur imaginative.

Derrière le QE se cache en réalité une forme d’intelligence à part entière appelée intelligence émotionnelle ou IE (le QE représente sa mesure métrique, mais est souvent employé au sens d’IE). Une intelligence longtemps reléguée sur le banc de touche de notre système éducatif et trop souvent refoulée aux portes de nos entreprises ».



L’intelligence émotionnelle à l’épreuve du recrutement !

Là voilà qui s’invite dans les processus de recrutement, les plans de succession, le développement personnel et le coaching des managers et des dirigeants d’entreprise.


Raisonner aussi à partir des émotions

Différents modèles d’IE sont apparus au fil du temps, certains plus fiables et centrés exclusivement sur des capacités cognitives. Des différences, un même constat : cette forme d’intelligence aurait un impact positif sur plusieurs facteurs tels que la santé, la performance au travail et le niveau de bien-être des individus en entreprise.

Elle n’est pas la conséquence du seul facteur explicatif du succès d’un individu, l’intelligence émotionnelle est source de nombreux bienfaits individuels et collectifs.

Comment être le mieux capable de repérer les enjeux, de décrypter très vite les informations clés, dans une situation complexe et stressante.

Meilleures prises de décision, meilleure gestion du stress, meilleur sens du relationnel, meilleure santé… Au vu des bénéfices,les dirigeants et les managers d’entreprise devraient adhérer au Pacte QE dont voici les principes de base selon Christophe Haag.


Développer le QE du dirigeant

« Tous les dirigeants d’entreprise, de petite, moyenne et grande taille, devraient s’engager à développer leur propre QE, non seulement pour une question d’exemplarité, mais aussi pour endosser mieux et plus élégamment encore leur rôle de leader. Car plus on monte dans la hiérarchie, plus on peut se déconnecter des émotions des autres. On prête par exemple moins attention aux signaux faibles autour de soi par manque de temps au point de tendre, pour un certain nombre de patrons, vers un narcissisme inadapté. Or rechigner à prendre le pouls de son organisation, à faire l’effort de sonder le climat émotionnel à tous les niveaux, c’est prendre un énorme risque social.

Une fois la route tracée, c’est au dirigeant-éclaireur de lancer la transformation de son corps managérial, véritable courroie de transmission émotionnelle au sein de l’entreprise. Pour se faire, il faut mettre en place des plans d’accompagnement personnel permettant de développer le QE de ses managers, car eux aussi sont soumis, à des échelles de temps et des niveaux de complexité et d’enjeux différents, aux mêmes contraintes que le dirigeant, à savoir décider, gérer son stress et ses collaborateurs et s’adapter.

Dans une démarche de développement personnel, il faut commencer par évaluer précisément ses forces et ses faiblesses. C’est ce que proposent les test de QE, vous disposerez ainsi d’une base pour pouvoir agir, en identifiant notamment les dimensions de l’intelligence émotionnelle qu’il vous faut travailler ».



Dans les cabinets de recrutement il semble admis aujourd’hui d’examiner 25 compétences émotionnelles et pourquoi pas s’y intéresser pour mobiliser les capacités de nos équipes !


CONSCIENCE DE SOI / MAITRISE DE SOI /EMPATHIE / MOTIVATION APTITUDES SOCIALES

PARTAGER

contact

infos ou démo
Contactez-nous pour toutes vos demandes, nous sommes à votre disposition !
téléphone
+33 (0)4 81 91 46 99
adresse
330 allée des Hêtres - Hall A
69760 Limonest